Shima, poème sonore de Heike Fiedler, 2013

Licence : Creative Common - Paternité, Pas d'Utilisation Commerciale, Partage à l'Identique

« Le début reprend les traductions de « shima: île » et « fuku: bonheur, fortune ».
Intervient une piste de voix rendues presque inaudibles par des coupures aléatoires, mais qui disent ceci: « Le plutonium 239 perd la moitié de sa radioactivité seulement après 24110 ans. Nous arrivons au simple constat qu’il faut à peu près 350 générations de vie humaine avant que tout soit rétabli. »
Ce passage est un extrait d’une pièce de théâtre que j’ai écrit et monté en 2011. Le texte sera publié fin juillet 2013 dans le journal « Le Persil », Lausanne.
Le souffle vers la fin traduit la désolation dans un environnement détruit et la volonté d’échapper à l’étouffement. »
Heike Fiedler, réponse à l’enquête de la revue l’Autre Musique


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Projet

Carte

Heike Fiedler