Appel à l’unisson, 25 avril 2016

projet :

exporter

Licence : Creative Common - Paternité, Pas d'Utilisation Commerciale, Partage à l'Identique

Carte exportable (iframe)

Largeur (pixels)

Hauteur (pixels)

Copiez-collez ce code HTML

Liens permanent vers cette carte

LogoAppealEnglish

Résonance,
Appel à l’unisson à l’initiative de Dragos Tara

Dans le cadre de l’appel à une insurrection artistique lancée par la Compagnie brut de Béton pour s’associer aux tragédies de Tchernobyl et Fukushima,

cet appel à tous dans la nuit du 25 au 26 avril 2016, à l’heure de la catastrophe de Tchernobyl et pendant une heure, des musiciens, souffleurs, crieurs, se sont joints à cet unisson
https://archive.org/details/Appel_201601

Cet unisson a émané de plusieurs lieux (Lausanne à 23h24, Greensboro 17h24, Genève 23h24 , Lyon 23h24 ,…), et a été relayé via Internet pour se fondre en un flux audio commun.

Dragos Tara

Fantômes
texte de Nicolas Carrel

/éééééééééééééééééééééé/

D’abord la lentE disparition des images
Puis l’apparition progressivE des fantômes
D’abord la lentE disparition des images
Puis l’apparition progressivE des fantômes

15 octobre 2024

/La voix n’est pas précise/

15 octobre 2024 Je dis :
/La voix n’est pas précise/

Dehors ! Dehors !
La route n’est pas tracée
L’embuscade est imminente
A OU è A A é
En U A è i i En

Demain, dans trois siècles…

22 janvier 2048

Je souligne
Il se peut qu’on respire mal
Il se peut qu’on respire mal
Oh ! La ville se scinde en deux
Oh ! La ville se scinde en deux
Vrai ?
Tout est vertical
Vrai ? Vrai.

J’aurais voulu dire les choses
Les choses
voulu dire
Les choses
Choses
Exemple deux points
Jadis, ton corps dessinait à la craie des chemins de traverse
Jadis, ton corps dessinait à la craie des chemins de traverse
Il fut une époque plus liquide

D’abord la lentE disparition des images
Puis l’apparition progressivE des fantômes
30 avril 2112

Finalement, je te préfère, aux abords des piscines

4 août 2367

Je me souviens des voyages en solitaire
Je m’en souviens bien
Aujourd’hui
J’accepte difficilement ces nuits sans sommeil
Je répète
J’accepte difficilement ces nuits sans sommeil
Il est des matins particulièrement difficiles

5 septembre 2405

La langue est lourde
Langue lourde
La langue est lourde
Langue lourde
On s’étrangle
On s’étrangle
On le sait
Pourtant
On le sait.

38 novembre 2513

Non. Non. Non.
L’ennemi n’est pas toujours lové dans l’œuf.
On l’aperçoit parfois dans les bois. Par là. Ou par là. Par ici même.
Ca fait deux trois fois, quatre, cinq que je répète. Là.

28 mars 2520

Les Jivaros scrutent l’intérieur des supermarchés
On respire mal
Les Jivaros scrutent l’intérieur des supermarchés
Ils ont loué des caddies
Bien-bien
Bien
Bien point
Tes yeux dans ma bouche redis
Tes yeux dans ma bouche redis !
Tes yeux dans ma bouche redis !!
Tes yeux dans ma bouche redis !!!
Tes yeux dans ma bouche ! bien

6 juillet 2677

Je tourne en rond dans un bocal à poissons
Je tourne en rond dans un bocal à poissons
On respire mal

J’ai pas l’temps

17 dédé-décembre 2731

Il se pourrait que les secondes soient comptées
10-9-8-7-6-5-4-3-2-1
On fait comme on a dit, on fait rien
On fait comme tu veux, mais on le fait maintenant
On fait comme on a dit, on fait rien
On fait comme tu veux, mais on le fait maintenant

D’abord la lentE disparition des images
Puis l’apparition progressivE des fantômes
D’abord la lentE disparition des images
Puis l’apparition progressivE des fantômes

Au cœur de l’écorce : la fusion

/éééééééééééééééééééééé/


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *