Alain de Halleux

projet :

exporter

Carte exportable (iframe)

Largeur (pixels)

Hauteur (pixels)

Copiez-collez ce code HTML

Liens permanent vers cette carte

alaindehalleux_recits-de-fukushima

L’engagement du cinéaste Alain de Halleux dans la dénonciation des dangers et des méfaits du nucléaire est toujours nuancé, la catastrophe de Fukushima est ainsi perçu comme symptôme d’une époque, qui nécessite un vrai et ample travail d’interprétation.

Toujours surprenant dans ses approches et entier dans son propos, il ose même l’humour, avec sa série “Antoine Citoyen” qui met en scène une sorte de Boudu sauvé du nucléaire, personnage truculent à l’humour typiquement belge.
Série à découvrir sur le net, de même que ses derniers films qui rencontrent un beau succès d’estime et d’audience.

Qu’il soit remercié pour son travail inlassable et généreux !

La filmographie de Alain de Halleux est depuis 2006 essentiellement centré sur la thématique du nucléaire, même s’il se veut avant tout cinéaste avant d’être militant :

R.A.S (2008 ARTE) s’intéresse aux ouvriers des centrales nucléaires et montre le lien qui existe entre notre sûreté et le bien être social de ces invisibles.

CHERNOBYL 4EVER (2011 ARTE) se penche sur Tchernobyl 25 ans après la catastrophe. Pour les jeunes c’est déjà un jeu virtuel, nommé STALKER…

LES RECITS DE FUKUSHIMA (2012 ARTE) propose 8 épisodes de 8′ pour le premier anniversaire de l’accident de Fukushima

MESSAGE IN A BOTTLE, le blog de Fukushima 2011

WELCOME TO FUKUSHIMA (2103 RTBF) Un an à Fukushima, à l’écoute des gens de Minamisoma

Alain de Halleux propose également des conférences avec ou sans projection de film sur le nucléaire.

 


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *