Once upon a time in Fukushima, sketch C, Frédéric Mathevet

Licence : Licence Art Libre

Moment C de la partition suspendue : un respirant virtuel propose une suite de mouvements respiratoires à calquer. Chaque respiration est à la fois l’ingestion du fantasme « fukushima » et la réaffirmation des possibilités de vie. Chaque respiration est à une vitesse différente et possède une coloration ( une voyelle à faire entendre ) différente.

Aller plus loin et écouter les sons de la partition pour aérophone :

http://www.lautremusique.net/oe/onceuponatimefukushima

lire le projet en entier :

 


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Carte

Frédéric Mathevet