Cal Lyall

projet :

exporter

Licence : Creative Common - Paternité, Pas d'Utilisation Commerciale

Carte exportable (iframe)

Largeur (pixels)

Hauteur (pixels)

Copiez-collez ce code HTML

Liens permanent vers cette carte

2012-05-15 19.39.20

J’ai pris contact avec Cal Lyall par l’intermédiaire de Julie Rousse, musicienne française et contributrice de webSYNradio, qui venait de rentrer du Japon où elle avait eu l’occasion de se produire à SuperDelux, haut lieu tokyoite de la scène musicale expérimentale. Cal, producteur et musicien installé depuis près de 15 ans au Japon, programme une soirée par mois dans ce lieu et invite des musiciens de tous les horizons.

Très sensibilisé à la problématique du nucléaire, il reconnait cependant que dans son milieu artistique, il y a un fléchissement de la contestation, qu’il met sur le compte de l' »usure du temps » et des besoins insatiables de la société japonaise, spécialement les métropoles prisonnières de leurs routines : « Tokyo is a machine ». Cal reste néanmoins persuadé de l’utilité de l’activisme déployé autour de l’initiative de Otomo Yoshihide et son festival qui devrait se tenir cette année encore à Fukushima autour du 15 août et qui l’an passé a réuni plus de 20000 personnes. Les artistes peuvent et doivent agir, telle est la conclusion de notre entretien.


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *